C'est reparti pour le vide intellectuel et il faut le reconnaître, ça m'a manqué.

Toutes ces fois où je me suis dit "Djaratoh, et si t'écrivait cette brillante phrase à laquelle tu viens de penser, comme celles auxquelles tu penses avant de te coucher et que tu ne te rappelles jamais le lendemain au réveil, sur ton blog ?"
Sauf que j'en avais plus, enfin, je pensais ne plus en avoir mais en fait si, mon ex/futur/ex blog est toujours là, Dieu merci.

Alors bon, il s'en est passé depuis l'an dernier hein, moment où j'en ai eu ras le cul, mais fidèle à moi même, je te raconterai rien parce que c'est pas ton problème.

Mais ça va quoi, scool même, en tout cas pour le moment, je touche du bois.

Par contre, là où c'est moins marrant c'est que j'écris plus du tout, mais plus du tout quoi, genre plus du tout tellement c'est plus du tout. Et mine de rien (alors j'ai un collègue qui dit tout le temps "mine de rien, mine de crayon" et pour ça, rien que pour ça, je le hais mais genre la haine féroce quoi), scomme une drogue en fait, une fois que t'as goûté, tu peux plus t'en passer, je suppose que ça doit être la même chose entre Dom et le ionf.

Nan mais je cite Dom mais vlà le sujet qu'il faut pas évoquer, on sait pas tout et on l'accuse comme on le soutient sans se demander si l'agressée réelle ou présumée y est vraiment pour quelque chose ou pas, donc aussi vide de sens que l'est cette phrase, faut arrêter de nous casser les couilles avec ça alors que les Japonais se mettent en conditions sérieuses pour transformer Pikachu en Godzilla !

Et puis étant lecteur de comics depuis que j'ai environ l'âge de dessiner l'Asutralie sur les draps pendant la nuit, partout où je vais sur le web y a une pub pour les X-Men (qui contrairement à la croyance populaire ne sont pas des hommes nés un premier samedi du mois) et c'est bon quoi, je suis un puriste moi, je sais bien que c'est pas les vraies origines, comme le film de Wolverine là (ou Serval... à une lettre près, ils ont failli lui filer un prénom de breton à la traduc), cette espèce de grosse daube d'Hollywood avec un connard et des gros machins dans les mains qui ont l'air en plastique qui soi-disant coupent un lavabo comme un couteau chaud dans une barette de shit, et ça me pètes les bonbons parce que ça suffit, j'ai pas besoin de le voir sur 30 sites différents, le marketing m'a déjà eu, je suis un consommateur crédule moi, je plonge direct pour les X-Men mais je résiste à Païwatss auf ze Carribyanne, parce que faut quand même pas déconner !

Bon en tout cas, y a effectivement toujours des couilles qui me cassent les trucs, ça restera toujours ma locomotive pour accepter de me faire chier dans mon boulot de merde, le superficiel remontera toujours à la surface et je garderai les vrais trucs pour ma gueule, parce que faut bien le dire, penser qu'à sa gueule et faire style que c'est pas vrai, ben y a que ça de bon dans la vie !

Allez, je suis au taf, donc pas trop censé faire ça en fait mais plutôt ce pourquoi on me paie pas assez !