Et non, toujours pas.

Le temps passe vite du coup.

Tous les jours on reporte, en se disant mais oui demain.

Et puis on prend pas le temps, parce qu'on pas le temps, parce qu'on trouve pas le temps.

Et puis les mois passent, les idées s'entassent mais le post ne vient plus, de guerre lasse, on consent à parler de son ennui, de son manque de motivation, de son ras le bol aussi.

Et puis le constat tombe, le post est une tombe, le blog est mort, c'est la fin.

Une fin nulle comme celle de Lost mais dans l'anonymat le plus total...